Le Pas dans le vide

Attraction touristique de la Compagnie du Mont-Blanc. Elle a ouvert ses portes au public le 21 décembre 2013. Située sur la terrasse supérieure de l’Aiguille du Midi, à 3842m, elle a été surnommée « la plus haute attraction d’Europe ».

Le Pas dans le Vide est une pièce entièrement vitrée, du sol au plafond. Elle permet au visiteur de vivre une expérience unique : sous ses pieds, un vide de plus de 1000m. De cette pièce de verre, le regard du visiteur embrasse les plus hauts sommets de l'Europe occidentale, et l’exceptionnel glacier des Bossons – le glacier avec la plus grande dénivelée glaciaire du monde de presque 3370m (4810m – 1440m).

L’ambiance grandiose de la montagne et la sensation de vertige, en toute sécurité!



Un défi remarquable pour les ingénieurs


Ce type d'installation est de plus en plus populaire. Le Pas dans le Vide a été inspiré par le «Skywalk», une immense passerelle de verre qui surplombe le Grand Canyon en Arizona. L'idée initiale de la Compagnie du Mont-Blanc était de créer une passerelle autour de la plate-forme supérieure de l'Aiguille du Midi. Réalisation impossible pour des raisons environnementales.

De par les techniques utilisées pour sa construction et son altitude (3842m), le Pas dans le Vide représente une prouesse. Chacun de ses cinq panneaux de verre est composé de trois couches de verre et mesure 12 mm d’épaisseur. Un cadre métallique maintient d'ensemble. Le Pas dans le vide est soumis aux conditions extrêmes que l’Aiguille du Midi rencontre toute l’année. La structure peut ainsi résister à des vents de 220km/h et à une variation de température de 60°C. Pour garantir la visibilité la plus pure, le verre utilisé est de haute qualité et le processus de liaison entre les couches de verre est spécifique.

La construction a été crée par Pierre-Yves Chays, directeur de l'agence de conception «Implicite», basée à Chamonix. Il aura fallu 3 ans à l’équipe pour parvenir au bout de cette réalisation. Le résultat est une innovation technique exceptionnelle.